Devant la somme incroyable d’informations dans les livres et les médias, les conseils de l’entourage et les idées reçues qui perdurent, difficile pour une jeune maman de ne pas se sentir perdue et d’appréhender l’allaitement maternel dans une société peu soutenante.

Alors, quelle attitude adopter?

Se dire que lorsque bébé sera là, il sera grand temps d’y penser et que de toute façon, c’est un acte naturel, il n’y a aucune raison pour que cela ne fonctionne pas? Ou se préparer réellement à l’allaitement en parlant de ses appréhensions avec un(e) professionnel(le) formé dans ce domaine et s’initier par la même occasion au langage et compétences du nourrisson?

En fait, des études ont montré que plus la nouvelle maman est accompagnée dans son allaitement et s’informe au préalable auprès de personnes fiables et compétentes, plus elle aura de chance de réussir son projet.

Besoin d’être écoutée

L’arrivée d’un nouveau-né déclenche toute une foule de sentiments qui bousculent la vie d’une femme, qui plus est lorsque c’est son premier bébé car elle vivra pour la première fois les joies et les difficultés de la maternité .

Ses attentes, très idéalistes durant la grossesse ne sont souvent pas satisfaites lorsqu’elle est confrontée aux besoins intenses de son bébé durant les premières semaines de vie. A cela s’ajoutent le manque de sommeil, les suites de couche souvent inconfortables, les grands changements hormonaux et le tourbillon des conseils contradictoires! D’où un sentiment d’inaptitude, de doute par rapport à sa capacité de s’occuper de son bébé et de le nourrir au sein.

Ce trop plein de ressentis aura besoin d’être entendu par une personne attentive et empathique qui ne la jugera pas mais renforcera sa confiance en la rassurant, l’encourageant, la guidant en douceur pour qu’elle trouve ses propres gestes tout en harmonie avec son bébé qu’elle apprendra à connaitre jour après jour.

Devenir mère ne s’invente pas et l’allaitement maternel est un chemin, d’où l’importance d’être bien accompagnée dès le départ, par son conjoint mais aussi par des professionnels compétents.

Besoin d’avoir des conseils personnalisés (à chaque nouvelle étape)

Comme chaque situation est unique, les conseils généraux sur les bébés et l’allaitement peuvent ne pas correspondre à ce que la maman et en train de vivre… celle-ci, du coup peut commencer à s’inquiéter, surtout si l’entourage insiste en laissant planer un doute sur ses compétences maternelles.

Les bébés ne sont pas des petites machines qu’il suffit de bien régler une fois pour toutes! Les rythmes changent d’un jour à l’autre ou d’une étape à une autre, le sommeil ou plutôt la capacité de dormir plus longtemps la nuit varie d’un bébé à un autre et fluctue souvent chez un même bébé jusqu’à un age avancé sans que cela soit pathologique. Or, n’est-ce pas l’une des premières questions dont se préoccupe l’entourage? “ Votre bébé fait-il ses nuits?”

La plupart des mamans ont souvent l’impression d’avoir moins de lait à un moment ou à un autre de leur allaitement. Il est alors essentiel d’être là pour entendre leurs doutes et les guider pour qu’elles se réajustent ou tout simplement les rassurer après avoir pris en compte tous les éléments de leur situation, notamment l’influence de l’entourage.

La reprise du travail a longtemps été synonyme de sevrage précoce complet, or de plus en plus de mamans souhaitent continuer à allaiter leur petit: en exclusif ou en mixte mais en tout cas garder ce lien lacté qui leur est cher. Là encore chaque cas est différent: les conseils sont à adapter en fonction des désirs profonds de la maman, de l’age de son enfant, du mode de garde, des conditions de travail, de la part de soutien pratique et émotionnel de l’entourage proche…

Besoin de partager

Quand bien même la jeune maman serait entourée et soutenue à la maison, elle pourra ressentir à un moment ou à un autre en fonction des circonstances, un sentiment d’isolement, un sentiment de ne pas être totalement comprise. La plupart des mamans ont l’impression d’être les seules à vivre des situations de stress qu’elles n’auraient jamais pu imaginer avant.. et ceci est bien sûr valable pour les mamans expérimentées de deux, trois, quatre…sept enfants car chaque allaitement est différent puisque chaque bébé est différent et les conditions d’accueil du nouveau-né et de rang dans la fratrie sont différentes aussi!

D’où l’intérêt des rencontres entre mères, soit informelles chez l’une ou chez l’autre, soit organisées dans des associations d’aide à la parentalité, du type Maison des familles/ PMI/ La Leche League, etc, ou encore dans des groupes de parole privés menés par des professionnels de l’allaitement. Le fait de verbaliser ce qui les préoccupe et d’entendre d’autres mamans vivre des situations similaires ou parfois plus difficiles, les aide à prendre de la distance, à relativiser et à trouver des solutions. Ces échanges entre mères allaitantes en proie aux jugements dans une société peu favorable, sont essentiels pour une réussite de l’allaitement sur la durée.

Besoin d’être valorisée

Toute maman mérite de la considération, de l’estime, de l’admiration car être mère est un métier difficile et peu reconnu dans une culture qui prévilégie la réussite matérielle et professionnelle.

Une maman qui a fait le choix d’allaiter son enfant, contre vents et marées, devrait être félicitée, valorisée car par cet acte de grande générosité, elle contribue à améliorer la santé de sa progéniture et la sienne par la même occasion (voir l’article sur les bienfaits de l’allaitement) tout en faisant baisser les dépenses de sécurité sociale….Le soutien dont elle a droit devrait donc être sans faille!

Pour conclure, l’allaitement maternel est certes naturel puisque les femmes sont programmées physiologiquement pour allaiter en devenant mères et les bébés humains sont avant tout des mammifères, il s’avère que les humains sont des êtres pensants, chacun doté d’une histoire personnelle liée à sa culture et à son éducation. La perception de l’allaitement sera donc différente d’un groupe à un autre, d’une personne à une autre, d’où l’importance du soutien des mères allaitantes pour faire tomber le poids du mental, des idées recues et qu’elles se consacrent ainsi à la noble tâche de combler les besoins de leur bébé; ce bébé qui est vierge de toute influence et qui s’attend de part sa nature à être allaité au sein…

Si vous avez envie de témoigner de l’importance d’un accompagnement personnalisé en nous faisant partager votre propre expérience d’allaitement et de soutien, n’hésitez pas! Cela donnera des idées aux futures mamans qui se posent encore des questions…

 

 

 

 

 

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *