Comme beaucoup de jeunes mamans, vous devez un peu appréhender le retour à la sexualité dans votre couple. Cela est d’autant plus vrai si votre accouchement a été difficile et que vous vous êtes sentie meurtrie dans votre intimité. Le fait d’allaiter peut également avoir un impact sur les rapports que vous entretenez avec votre compagnon. Tout est question de culture, de perception, de ressenti et d’attentes personnelles de chacun.

Tout d’abord, pouvoir exprimer vos craintes auprès de votre cher et tendre est primordial. La communication libre fait le ciment du couple. Un homme attentionné et aimant comprendra que votre corps a besoin de temps pour récupérer de la grossesse, de l’accouchement et des premières semaines intenses de maternage. Lui-même sera tellement focalisé sur son bébé qu’il ne pensera pas à retrouver tout de suite vos ébats d’avant. L’effet des hormones et tout particulièrement de l’ocytocine est communicatif et fera baisser temporairement son taux de testostérone. La nature est bien faite, n’est-ce pas ? Donc non seulement votre libido mais aussi celle de votre compagnon de vie sont en berne pendant quelque temps, le temps des ajustements aux changements inévitables liés à l’arrivée d’un bébé. De toute façon, il n’est pas recommandé de reprendre les rapports sexuels avant six semaines, il faut que vos organes internes reprennent leur place. Six semaines c’est aussi le temps nécessaire pour une bonne mise en place de votre lactation et pendant cette période vos seins sont souvent plus lourds, tendus et vos mamelons plus sensibles. Après, cela s’arrange mais la fatigue prend souvent le dessus sur la romance!

De plus, il peut y avoir ambivalence dans l’image que renvoie votre poitrine devenue plus généreuse, elle revêt en effet une fonction nourricière mais aussi une fonction érotique. Votre homme peut en être perturbé ou au contraire enthousiasmé. Un nouveau continent à découvrir pour lui à condition que vous le lui permettiez…car votre ressenti est important : soit vous acceptez l’idée du double rôle que jouent vos seins, soit vous les réservez uniquement à votre bébé ? Tout est question de confort, de tabou ou de lâcher prise. En outre, l’orgasme peut déclencher une montée de lait car il y a pic d’ocytocine et cela peut être vécu différemment d’un couple à un autre. Certains hommes apprécient et d’autres peuvent se sentir déstabilisés, le port ou non d’une brassière sera donc à adapter en fonction de votre vécu.

En tout cas, les seins comme la bouche peuvent avoir plusieurs fonctions et c’est tant mieux ! La bouche reçoit de la nourriture mais donne aussi du plaisir avec les baisers et les jeux érotiques ; le sein nourrit, donne du lait et du réconfort à votre bébé mais ce même sein reçoit aussi des caresses, des baisers dans les jeux amoureux.

Comment faire alors pour trouver des compromis et montrer votre attachement à votre conjoint afin qu’il ne se sente pas mis de côté ?

  1. Autorisez-le à vous masser les seins avec ou sans huile végétale, c’est très recommandé pour soulager un engorgement, maintenir une bonne lactation et procurer de la détente.
  2. Massez-vous mutuellement le haut du dos ou les pieds pour effacer les tensions
  3. Faites-vous de tendres câlins blottis dans le canapé ou au lit avec ou sans votre bébé
  4. Dites-vous des petits mots doux qui font du bien au moral et qui entretienne l’amour
  5. Accordez-vous une sieste câline pendant que votre bébé est en promenade avec Mamie 
  6. Laissez-le explorer doucement votre corps transformé, soyez patients, complices
  7. Faites preuve d’imagination en faisant l’amour ailleurs que dans votre chambre où bébé peut être endormi

L’écoute, la patience, la tendresse, l’ouverture d’esprit sont les ingrédients nécessaires d’une vie amoureuse épanouie quels que soient l’âge et l’état émotionnel de la personne. Alors autorisez-vous, même durant votre période d’allaitement à vivre de nouveaux moments de complicité avec votre conjoint, cela enrichira votre relation de couple devenu parent ! 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *